Mon toutou virtuel : Uranus

Voici un 'chien' tel qu'il s'est dénomé la première fois où j'ai fait sa connaissance sur internet. A l'époque, je ne cherchais pas particulièrement de soumis mais je sentis bien qu'il était 'différent'. Il s'éternisa en remerciements et honneurs chaque fois que je lui accordais le droit de me parler. Comme un chien fidèle, il était en attente du retour de sa jeune maitresse virtuelle et s'exitait dès qu'il me voyais prête à lui consentir un ordre. Je décidais alors de le dénommer pour le renommer d'une manière ridicule qui lui allait bien : URANUS en honneur au film " Priscillia reine du désert " " Priscillia Queen of the Desert" , une comédie australienne mettant en scène trois travestis follement délurées prenant la route pour l'Australie pays des machos... Le jeu de mot réside dans la sonorité anglaise : URANUS = YOUR ANUS .

 

 

Uranus revint le soir d'après en petite tenue, portes jartelles et string qu'il avait subtilisé en cachette à son amie su moment. Elle n'appréciait guère le gout pour la soumission de son copain mais n'était même pas au courant de son travestissement impudique. En petite jupette, la cam positionnée sur ses jeunes tétons, Uranus attendait en bavant mes ordres . On aurait dit un chien au regard abbatu, prêt à être mis à la fourrière. Mais je pris soin de lui ce soir là et Uranus eu à coeur d'exécuter la toute première idée qui me passait par la tête ce soir là . Son attitude de jeune chiot abondonné m'agaçait au plus haut point car ce petit vicieux bandait comme un âne rien qu'à voir le visage de sa maitresse qu'il attendait avec tant d'impatience toute la journée. Je voulais me venger de cette idée commune et accepté de notre société pornographique actuelle comme quoi ce sont aux femmes de "manger" le sperme des mâles. Je n'ai rien contre ces pratiques mais j'avoue que pour la première fois de ma vie , c'était tentant de forcer un mâle à gouter à son propre sperme, chose qui en dégoute plus d'un généralement. Et c'était le cas de mon cher Uranus. Il fût d'abord réticent, attendant confirmation de mon ordre.

" éjacules dans le verre et bois ton sperme" lui ordonnais-je. Il s'éxécuta, en y goutant d'abord d'un doigt légérement. "Bois tout je te dis ! Tu as déjà gouter ton sperme ? " " oui maitresse mais je n'aime pas vraiment ça..." " Ah bon tu n'aimes pas ce petit gout salé ? Tu y vois un quelconque taboo peut etre ? , c'est comme ton petit trou du cul de merde ? Les mecs hétéro n'aiment pas qu'on y touche, n'est ce pas ?" " Non maitresse, moi je suis bi, je suis avec ma copine mais elle ne veut pas m'enculer, j'adorerai sentir une grosse bite bien dur dans mon trou " .

"Non mais regardez moi cette tapette ... aller bois tout dépêche toi, exécution." Uranus laissa cette fois ci dégouliner toute la quantité de sperme que contenait le verre dans sa bouche sans l'avaler cependant . Il s'approcha de la cam et me montra avec fierté le sperme épais qui se mélangeait à sa salive de chien. "Bien lui dis-je, t'avais bien soif sale chienne n'est ce pas ?" " Oh oui maitresse je suis une sale petite chienne, j'ai même mis les bas de ma copine pour me faire belle pour vous ce soir' . Là Uranus me montra sa jambe, je vis la boursouflure que son sexe faisait dans la fine toile qui constituait le string. Ce n'était pas sa taille, son sexe était bridé dedans d'autant plus que le string était blanc et que l'on devinait tout. Je voulais voir son sexe à présent mais pas de but en blanc, non, je voulais le voir partiellement dans un premier temps. " Sors ta queue de ce string " " oui maitresse" là Uranus se remit à bander ferme. J'appréciais la longueur de sa bite pendant un long moment puis lui ordonna de sortir ses couilles également. Uranus s'éxécuta et fit passer ce qui restait de la lanière du string sur le coté pour libérer toute sa partie génitale. Ses boules étaient fermes bien qu'il avait déjà éjaculé une première fois sans retenue et sans mon autorisation le cochon. Enfin, je voulais poussé légérement le vice avant de finir cette entrevue et je lui demanda donc de se lever, de soulever sa jupe de garce et de me dévoilé l'endroit si taboo dans notre société, sa partie la plus intime, son anus.

" Uranus, let me see your anus" " oui maitresse A" La vue était de mauvais gout. Le spectacle n'en fut que plus grotesque. uranus n'avait pas pris soin de s'épiler derriere les jambes et dans la raie des fesses. Vous parlez d'un cul !

 

 

Excitée par les nouveaux pouvoir dominants que je pouvais excercer sur mon tout nouveau chien, je ne puis attendre le surlendemain pour le voir honteux, s'exécuter sans rechigner à mes pensées malseines. J'aime m'inspirer du cinéma et je trouvais intéressant de lui donner une autre référence : American Pie. De jeunes adolescents puceaux en manque de sexe et prêt à tout pour avoir leur "première fois" .Il y a toute sorte de première fois n'est ce pas ? Moi c'était la première fois que j'allais lui ordonner ça et lui c'était la première fois qu'il allait s'empaler une pizza bien chaude sur le sexe . Autant vous dire que j'ai vraiment adoré ce moment de petite débauche et surtout son aspect artistique ridicule. Une bite plantée là en pleine pizza jambon fromage, un trou au miliei et uen bite, celle de mon chien qui sort ! Repousser le taboo ou le dégout de mêler sexe et nourriture ... A ce moment là, j'ai eu une image qui m'a traversée l'esprit. Une bite en érection sortant d'une pizza, que faire ? qu'il y a t-il à faire si ce n'est que de la manger ?  J'avoue que j'aurais adoré avoir un autre soumis à cet instant précis que j'aurais forcé à bouffer littéralement cette queue empallée dans une bonne pâte en sauce. Empaller cette fois ci sa bouche jusqu'à la garde pour salire tout le visage de sauce tomate presque que comme une oeuvre d'Art singulière d'embriquement l'un sur l'autre. Après tout, quel est le gay qui n'a jamais eu le fantasme d'une file d'attente mâle où tous enculent leur voisin de devant ? Une ronde de bites dans culs et culs enculés? Je lui fis ce prendre en photo dans cet allure ridicule d'un adolescent surpris sur le fait en train de s'essayer dans une pizza à défaut de chatte bien humide.

 

 

Durant toute la semaine qui suivit, Uranus en redemandait toujours et encore plus. Il m'inondait de message et d'honneur à Maitresse A. Il voulait me lécher les pieds. Je lui envoyais alors une photo de mes pieds en chaussures vernies noires à haut talons et lui ordonna de me baiser les pieds chaque soir avant de s'endormir. Mon vice du rituel du coucher ne s'arreta pas là . Une idée me trottait ddans la tête depuis un moment et je profita qu'Uranus soit seul dans son chez lui pour lui ordonner de pisser tel un chiot malpropre sur son lit et de dormir dans sa pisse. " Uranus, sois généreux, urine aussi sur ta taie d'oreiller tu veux !" Le lit était littérallement trempé et ce fût certainement l'une des pires nuits qu'il commença à vivre en tant que soumis. Les autres jours, toujours quand sa copine n'était pas là, Uranus devait dormir par terre à meme le sol sans couverture. C'était un plancher inconfortable mais moi ça me plaisais bien de savoir mon chien à mes pieds et non dans mes draps de soie, non mais !Appelons un chien un chien! Je m'engagea à respecter le peu de chose qui le rattachait à sa vie en société, c'est à dire sa copine et son travail mais j'étais grandement frustrée de ne pouvoir disposer de mon chien en toute circonstance...

 

A défaut de pouvoir me venger sur sa relation amoureuse, je pris plaisir à la brimer un peu plus dans ses activités professionnelles...Mon chien travaillait comme vendeur dans un magasin de voiture, il était en charge de conseiller pendant de longues discutions les clients, toujours debout dans le magasin ou presque.Je décidait donc de le géner un peu dans ses fonctions , ce en toute discretion ... Il eut pour ordre le matin même alors qu'il se préparait habituellement à partir au travail en costume bien propre, de se saucisonner la bite avec du fil de cuisine. Oh combien j'aurais aimé le lui saucisonner moi même  ce jour là ! Tout surpris, il eut meme du mal m'avoua t-il le soir en rentrant car il en bandait rien qu'à l'idée de se l'attacher de la sorte et surtout de garder ce secret sous son pantalon de ville toute la journée. Moi je jubilais à l'imaginer aupres de ses collegues qui se doutent de rien et surtout pas d'avoir une carpette à la bite ligotée à côté d'eux ! Le sérieux et la confiance qu'il devait incarner aupres des clients tandis que le fil le coupait littérallement le sexe et le chatouillait chaque heure passée. Il me raconta qu'il eut du se rendre en urgence aux toilettes pendant une pause car il bandait en continu sous son pantalon. Heureusement que le fil la tenait celle là sinon les clients auraient vu une bite sortant de je ne sais où , passant la vitesse 3 à coup sur...lol. Le soir venu je le félicitais pour avoir tenue une journée entière un peu comem sous mon joug, la bite attachée à Maitresse A . "Bon chien Uranus, bon chien"

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Décembre 2016
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus